· 

Comment on devient illustrateur professionnel ? - 1 prendre la décision

[cet article est le premier d'une série sur la réalité du métier d'illustrateur, sur comment on fait, le quotidien, etc... a la fin de l'article n'hésite pas à mettre un commentaire si vous avez des questions ou des interrogations plus spécifiques que je pourrai traiter dans un prochain article, sur "comment on fait ca" ou "mais comment diable peut on faire ca aussi ?" ]

 

Il ne se passe pas une semaine sans qu'on me pose cette question, qu'on me demande un conseil ou même qu'on m'interroge pour savoir si c'est bien vrai que l'illustration est mon vrai métier (vrai de vrai hein) et si j'en vis "vraiment" (ce qui laisserait supposer qu'on peut ne ''pas vivre vraiment" dans la vie, ce qui n'est pas forcément tout a fait faux métaphoriquement parlant, mais la si on commence on va s'engager dans des trucs, je suis capable de partir sur un chapitre entier et donc on va garder ça pour une autre fois, et comme cette phrase est beaucoup trop longue, on va carrément recommencer un nouveau paragraphe pour respirer un coup.)

 

 


L'illustration, un vrai métier ?

Est ce que l'illustration c'est un "vrai métier" ? Evidemment, vous connaissez la réponse si vous me connaissez un peu. 

 

Mais je trouve intéressant de réfléchir à quelque chose de pertinent: qu'est ce qu'un vrai métier ? 

 

On pourrait dire qu'il s'agit d'un savoir faire, de quelque chose qu'ont sait faire et, de manière plus terre à terre, quelque chose qui nous apporte un salaire.

 

L'illustration n'apporte pas un "salaire" au sens que la plupart d'entre vous l'entendent. Bon, ca existe, il y a des postes d'illustrateurs qui reçoivent un salaire, mais ils ne sont pas nombreux (et en plus, vu que c'est pas mon cas, je ne vais pas m'étendre sur le sujet pour raconter des salades).

 

Se lancer en tant qu'illustrateur indépendant, c'est un VRAI métier, parce que c'est un savoir faire ou plutot plusieurs savoir faire d'ailleurs.  Il faut savoir dessiner (c'est mieux) mais aussi se vendre (c'est indispensable) communiquer (c'est super important) avoir envie de partager son travail (c'est primordial) et avoir le bon état d'esprit, donc je vous reparlerai tout a l'heure.

 

Vous avez remarqué surement, que 'savoir dessiner" n'est pas "primordial" contraire a faire connaitre son travail, se vendre et vouloir le partager. Mais pourquoi donc?

 

Pour la simple et bonne raison que "savoir dessiner" ca ne veut strictement rien dire. Au risque d'en choquer certains d'entre vous, il y a deux vérités que j'ai découvert dans ce métier que j'exerce depuis 2013 :

 

1) il y a des '"mauvaises illustrations" qui se vendent (bien)

2) il y a de magnifiques illustrations qui ne se vendent pas.

 

Parce que charité bien ordonnée commence  par soit même, je vais vous avouer un truc, quand je revois certaines (je ne vous dirai pas lesquelles :D ) des illustrations que j'ai réalisé il y a 6 ans, je les trouve absolument nulles. Je me dit que c'est un sacré mauvais travail.

 

Vous savez quoi ?

Ça a plu à des gens, puisque je les ai vendues.

 

Attention, je ne suis pas en train de dire que j'ai arnaqué les gens, que j'ai vendu du boulot baclé. Non, j'ai fait tout ca avec mon cœur, mais (et encore heureux ! ) en bientôt 7 ans de pratique professionnelle (donc quotidienne) j'ai évolué, mon style s'est amélioré et est devenu plus fluide, plus aérien. Et puis j'ai fait moins d'erreur de proportion aussi (oui même si j'adore déséquilibrer mes personnages dans des postures pas du tout crédibles, les proportions, ou en tout cas "un certain sens des proportions" sont respectés (en tout cas dans ma tête).

Par exemple, ici, même si j'aime bien l'illustration "en générale" je trouve certains détails qui me hérissent :D  pour que ces détails ne vous sautent pas aux yeux, je ne vous les dirai pas ^^ Mais sachez que sur ce genre d'illustration, il y a des défauts qui aujourd'hui me semble évidents et que j'aurai corrigé.


Tout ca pour quoi ?

Ce que j'essaye de vous expliquer, c'est une des plus grosses erreur que font les artistes qui veulent se lancer dans l'illustration:

 

Ils attendent 'd’être au niveau".

 

Ça peut sembler logique, ca peut sembler rationnel, mais le problème c'est qu'on est pas en train de faire une équation mathématique. En art, il n'y a pas de logique, en tout cas pas en premier lieu. J'ai pas vendu des toiles que je trouvais absolument géniales, et j'en ai vendue d'autres dont j'étais pas super satisfaite. J'ai réalisé des commandes qui ont enchanté mes clients alors que moi j'aurai préféré faire autrement, j'ai parfois fait un truc merveilleux que mon client a voulu modifier (bon, c'est quand même plus rare, soyons franc).

 

Donc le premier conseil c'est de ne pas attendre que ça soit "bien" ou "au niveau" c'est de se lancer directement et de voir ensuite. Pour ca, il faut prendre une décision.

 

La décision, c'est le truc le plus important à prendre. Parce que une fois que vous avez décidé, vous n'avez plus qu'a vous lancer. Ce qui paralyse beaucoup les gens qui veulent se lancer c'est des reflexions du genre:

 

"j'aimerai bien me lancer"

"faudrait que je réfléchisse à comment faire"

"peut être que ça pourrait être bien"

 

 

Peut être rien du tout ! Prenez la décision de vous lancer. Et passez à l'action. Faites des photos de vos plus belles créations, et mettez les à la disposition du monde !

Facebook, instagram, l'exposition au coin de chez vous, il existe plein de moyens, et les réseaux sociaux ne vous coûteront pas un kopek (non, vous n’êtes pas obligés de sponsoriser votre travail pour le faire connaitre).

 

Quand j'ai commencé en 2013, je n'avais qu'un crayon et qu'un papier. Littéralement. (enfin je vous parle de trucs en rapport avec le dessin évidemment :D ). j'ai commencé à mettre mon travail en ligne et à voir si il plaisait. Et puis j'ai appliqué le deuxième conseil que je vous donne aujourd'hui :

 

Faites comme si ! (au moins au début)

 

Obligez vous à "presque" être un illustrateur professionnel. Faites tout comme, sauf que vous n’êtes pas sur d'être payé. Oui je sais, ça peut sembler un peu crétin et bien gentil comme conseil mais clairement, c'est l'un des meilleurs que j'ai à vous donner.

 

Faire comme si, ça veut dire quoi ?

Ça veut dire que vous vous obligez à faire une illustration par jour et à la publier. Ça veut dire que vous vous imposez des commandes au pif (prenez un texte et essayez de l'illustrer, prenez un thème, même si il ne vous intéresse pas, c'est le "jeu" des créations sur commande). Astreignez vous à pratiquer tout les jours et à publier ce que vous faites. n'attendez pas que les clients viennent à vous pour travailler votre dessin, et faites le en sachant que vous allez publier ce que vous faites. Obligez vous à produire, encore et encore.

 

Qu'est ce que ca va vous apporter ?

 

Tout d'abord de la visibilité. Si vous publiez régulièrement sur les réseaux, ou si vous avez "de quoi" faire des expos, vous serez bien plus visible. C'est mathématique, si vous êtes plus visible, vous avez plus de chances de tomber sur un client.

Ensuite, vous allez progresser. Si vous vous engagez à faire chaque jour une illustration, même rapide, et a tenir le rythme, vous allez vous affiner, vous aller vous améliorer et votre style va prendre de la personnalité.

Troisièmement, vous allez savoir si vous êtes fait pour ca. Si au bout de deux semaines, vous décrochez, ou vous n'avez plus la même envie, c'est qu'il faut que vous vous orientiez vers une autre voie. Ce n'est pas une critique ou une condamnation, c'est au contraire hyper positif: cela vous permettra de vous rendre compte que ce n'est pas ce qu'il vous faut. 

 

Je me rend compte que mon article est deja assez long donc je pense que je vais en faire le premier d'une série sur le métier d'illustrateur. Je file modifier le paragraphe d'intro, et je le publie (mais vous, vous aurez deja vu que c'est une série d'articles, puisque vous avez lu le paragraphe avant même que je ne l'écrive :D PARADOXE TEMPOREL ! :D  )

 

 

Si vous avez aimé cet article, si vous voulez une suite, si vous voulez me mettre un petit encouragement à poursuivre sur le blog, si vous aimez mon cheval avec ses défauts, si vous etes une personne gentille qui veut la paix dans le monde, prenez deux minutes pour partager, mettre un commentaire, ou m'adresser une pensée émue (mais je ne suis pas sure de décoder vraiment le message télépathique si vous faites tous ça en même temps).

 

 

 

 

 

 

A propos de Redpaln

 

Hey, je suis illustratrice indépendante depuis 2013. D'abord uniquement en ligne, j'ai ouvert ma boutique atelier sur Verdun en 2015. Je travaille à l'édition de livres illustrés (que j'écris aussi tant qu'a faire) mais aussi à de l'illustration sur commande, des ateliers artistiques, des illustrations pour des faire parts, des musées, des entreprises, des particuliers.... n'hésitez pas à faire un tour sur mon site !