· 

Ce que je suis.

Quand j'ai commencé dans l'illustration professionnelle, tout était trés simple:

 

J'étais une illustratrice qui faisait des créations en noir et blanc, en lignes, sans décors, en format 24x32. Plus simple à cataloguer, ça n'existe pas. Enfin, peut être mais on est quand même dans le genre de trucs qu'on aime bien parce que c'est pratique: les boites pour ranger les gens.

 

Moi même j'étais plutôt à l'aise avec l'idée d'être parfaitement identifiable, en tout cas mon style. Et puis j'ai fait mon premier livre, et j'ai rajouté de la couleur. Manque de bol, j'ai aimé ça, sans que ca soit mieux ou moins  bien que les illustrations noir & blanc. Je continue d'ailleurs à recommander à certains de mes clients l'usage du n&b ou de la couleur selon le demande, et ce qui est le plus adapté à leur idée.

 

Et puis un jour j'ai fait des décors. Moi qui pensais détester ça, je me suis pris à aimer ça. Et puis j'ai fait des toiles. Et puis des décors en couleur. Tout cela faisait partie de mon style,  mais marquait des évolutions, d'autres pistes, d'autres idées. Mais tout cela ne posait pas de problèmes car je restais dans la catégorie dans laquelle j'avais "commencé" j'étais donc I-LLU-STRA-TRICE.  

Mais progressivement, j'ai aussi "commencé" à écrire. J'utilise les guillemets parce que moi même j'ai eu beaucoup de mal à m'accepter en tant qu'autrice. (pour ceux qui tiquent sur autrice, plus d'infos <<ici>> ). Pourtant j'écrivais des contes, des histoires. Mais dans ma tête c'était  " juste des histoires pour enfants".

Et puis "l'Iliade revisitée est arrivée. Mon premier "vrai" livre, ou il y avait plus d'écriture que d'illustrations. 150 pages pour être précise. Ne cherchez pas, il est en réimpression au moment ou je vous parle, victime de son fantastique et fulgurant succès inespéré . Bref: même la, je refusais toujours de me considérer comme une autrice, parce que je me cite moi même: "ce n'est pas moi qui ai inventé l'histoire, c'est une digression et une sorte de nouvelle version autour du texte. Peut être, (c'est même sur) mais il n’empêche que cette digression, c'est quand même moi qui l'avais écrite. En fait, je sais aujourd'hui avec le recul que j'ai eu peur, assez peur, de sortir de ma case et de me revendiquer comme autrice aussi. Parce que j'avais peur que les gens le prennent mal. Parce que j'avais peur qu'on considère que je suis une moins bonne illustratrice puisque je ne suis pas "que" illustratrice; 

 

Aujourd'hui, je peux le dire: qu'est ce que c'était con !

 

C'était con, mais je le comprend, et ça faisait partie d'une évolution qui se fait petit à petit. D'ailleurs, évolution, oui et non, car c'est ce que les gens ont perçu de moi. En réalité, j'ai toujours écris. Je pense que j'ai surement écris plus de choses dans ma vie avant d'être illustratrice pro, que j'en avais dessiné. 

 

J'ai écris des feuilles et des feuilles, puis j'ai tapé des pages et des pages. J'ai inventé des univers, des mondes, des histoires, des personnages, des épopées, et plein de choses que vous lirez (ou pas) peut être un jour.

Maintenant avec le recul, je le dis et je l'assume, j'aime écrire, j'ai toujours aimé écrire, peut être (surement) autant que je dessine et que j'aime dessiner. 

D'ailleurs peut être certains m'ont ils connu il y a 6 ans en tant que blogueuse maman, ou j'écrivais assez régulièrement des articles dans le style de l’Iliade revisitée, "se marrer en apprenant des choses". (pour ceux qui demandent, ce blog s’appelle "OlympusMom" )

 

J'ai donc "commencé sur le net" par écrire. D'ailleurs, l'Iliade revisitée avait eu quelques chapitres écrits et publiés sur le net en 2012, un an avant que je m'installe officiellement en tant qu'illustratrice.

Et voila t'y pas qu'aujourd'hui j'en rajoute une couche et que je "deviens" coach/autrice/speaker ou n'importe quel mot qui pourrait aller, en "self help" ou "developpement personnel". 

 

Merde alors. 

 

Alors que j'avais déjà bien eu du mal à "gérer" le fait d'être et de me revendiquer autrice ET illustratrice, voila que je rajoute un truc en plus, et qui semble t'il n'a "rien a voir" avec moi.

 

Il semblerai que j'aime les ennuis.

Mais comme pour autrice/illustratrice et tout le reste, le truc c'est que ce que je donne l'impression de "commencer" en fait je le fait depuis longtemps. 

 

Pour un observateur extérieur, je comprend qu'on puisse penser que je rajoute un truc. Mais déjà: c'est pas le cas. Disons que je fais mon coming out. Et puis d'ailleurs, même si c'était le cas, qu'est ce que ça changerai?

 

De part mon histoire et mon parcours, j'ai vécu des choses qui m'ont poussé à m'interroger sur comment tout cela fonctionne, comment les choses changent, évoluent, comment le monde tourne, comment les gens avancent. Depuis deux ans, on va dire que je m'y suis mise de manière beaucoup plus régulière, pour ne pas dire ultra passionnée. En deux ans, j'ai dévoré une 40aine de bouquins sur le sujets, et je n'en ai lu aucun juste une fois. Je suis contente d'avoir mes audiobooks en fichiers plutôt qu'en cassettes audio, parce que je sais que certaines auraient eu du mal a survivre à mon utilisation intensive.

 

J'ai appris, beaucoup, par les livres, par les conférences. Et progressivement j'ai commencé a redonner, a discuter, à ouvrir les yeux à certaines personnes sur le fait qu'il existe "une autre route". Quand j'écris ces lignes je me rend compte que tout cela fait très pompeux, et que certains risquent de croire que j'ai pris la grosse tête. Sauf que j'ai beau chercher une autre formulation, c'est celle ci qui me semble la plus juste. De la même manière que des tas de gens extraordinaires m'ont ouverts les yeux avec leurs livres, leurs histoires, leurs conférences et leurs expériences, j'ai commencé à le faire.

 

Et puis je me suis rendue compte de deux choses. La première c'est que j'aimai beaucoup le faire. La deuxième c'est que ça marchait plutôt bien et que mon approche convenait à pas mal de personnes. Je ne suis pas en train de me lancer des fleurs. Simplement, j'ai franchis un pas supplémentaire, que nous devrions tous franchir en tout premier dans la vie: je sais ce que je fais, je sais ce que je fais bien, je sais ce que je peux faire mieux, et j’arrête de me mentir à moi même sur ce que je fais bien.

 

J’arrête de confondre mégalomanie et juste estime de soi. J’arrête de confondre sincérité et fierté. J’arrête de confondre "vouloir faire des choses géniales" avec "vouloir épater la galerie.  J’arrête de croire que si c'est moi c'est forcément moins bien. J’arrête de croire que je ne suis pas légitime, tout en continuant de travailler pour l'être de plus en plus.

 

Comme pour l'écriture qui a pu surprendre des personnes pour qui j'étais uniquement illustratrice et uniquement destinée à rester juste illustratrice toute ma vie, ce que je suis en train d'ajouter à ma vie "pro" peut surprendre. Mais ceux qui me côtoient, ceux qui me connaissent, ceux qui ont déjà échangé avec moi en expo, en dédicaces, en salons, ou à ma boutique, savent que tout cela n'est pas nouveau.

 

Aujourd'hui j'ai suffisamment avancé dans cette voie pour me rendre compte que ça me plait, que j'aime ça et que j'ai envie d'en faire plus. Je me rend compte que ce que je fais fonctionne et aide des gens. j'ai envie de le faire à plus grande échelle. C'est pour ça que j'ai écrit Vous Etes Extraordinaire. Pour partager tout ce que j'ai appris, et démarrer la professionnalisation de ce que je fais depuis déjà un certain temps.

 

Je suis absolument convaincue que nous devons faire ce qui nous plait dans la vie, et que si nous voulons vivre heureux nous devons faire de ce qui nous plait vraiment notre travail. Donc voila, cette année, je rajoute cette corde à mon arc. Je vais finir par pouvoir jouer de la harpe si ca continue :D 

Donc me voila avec plein de gadgets dans mon chapeau. Je suis illustratrice. Je suis peintre. Je suis autrice. J'aime la mythologie. Les contes. Je suis en train également de devenir coach/conférencière en développement personnel. J'ai plusieurs romans sf dans les tiroirs, qui verront surement un jour le jour. J'aime également organiser mon festival d'art. Je suis aussi scénariste sur Athéna & Nelson. Je suis passionnée d'espace, de voitures électriques. Je travaille pour des professionnels en tant qu'illustratrice, pour des faire part, pour des projets dingues et pour des illustrations personnelles et poétique.

 

Tout ca, c'est moi.

 

Je ne suis pas qu'une case, je suis tout ça à la fois. Et ma bonne résolution  2018; si j'en avais une à prendre, c'est d'assumer tout ce que je suis, sans chercher à rentrer dans des cases.

 

J'ai pensé il y a quelques jours à faire une page pour le self help avec des vidéos et des articles, séparée de la page illustration. Et puis en fait, c'est moi. La page facebook Redpaln, c'est moi. Je suis tout ça. Je ne séparerai rien du tout.

 

Je suis parfaitement consciente que cela risque de ne pas plaire à certaines personnes. 


D'ailleurs, depuis que j'ai commencé à échanger avec vous sur tout cas, directement sur ma page, j'ai perdu pas mal de followers (environ une  50aine ).  C'est énorme quelque part. Mais je me rend compte que ce n'est pas grave du tout. Je suis ce que je suis et je ne séparerai rien. Je sais que certaines personnes apprécieront le tout, et je n'ai pas à m'excuser de ne pas être "juste" une illustratrice.

 

Je le répète ici, je n’arrête pas, (et je ne compte absolument pas le faire dans les années à venir ! ) les illustrations. J'adore dessiner. Et tant que ça me plait, je continuerai. C'est parce que je n'ai pas envie de choisir entre plusieurs choses qui me plaisent que je compte bien faire du développement personnel, de l'illustration et des livres !

 

Je ne me suis jamais aussi sentie bien dans mes baskets et autant en accord avec moi même qu'aujourd'hui, alors je vais continuer sur cette voie, la ou mon cœur me porte.

 

Ceux qui me connaissent savent que je fais toujours tout avec le cœur, que ça soit des illustrations, de l'écriture ou du développement personnel. Je suis sincère, je fais toujours de mon mieux.

 

A partir de la, a partir du moment ou on est sincère, je suis persuadée qu'on peut tout faire, c'est donc ce que je vais faire.

 

J'ai galéré pendant des années avec l'opinion des autres à mon sujet, mais le problème était que j'avais moi même une opinion de moi même encore pire. Aujourd'hui, je suis en paix avec moi, et j'ai compris qu'on peut aimer qui on est sans prendre la grosse tête. J'ai compris qu'on peut être fier de ce qu'on fait sans que ça soit mal. Aujourd'hui je respecte l'opinion de chacun, mais je refuse de m'adapter aux opinions de chacun :)

 

Si vous aimez mes illustrations, il y en aura toujours :)

Si vous aimez comment j'écris, il y a d'autres choses en préparation.

Si vous aimez mon coté inspiration/self help, ça va se développer aussi.(je vous en reparlerai mais j'ai deux dates importantes qui devraient arriver, en février et en avril, sur Toulouse et en lorraine)

 

Voila qui je suis. Je suis plein de choses, que je fais de mon mieux, sincèrement, en y mettant tout mon cœur :)

 

Bienvenue a ceux qui m'accepteront comme je suis, et je souhaite plein de belles découvertes à ceux qui ne matcheront pas/plus avec moi :)

 

Bonne semaine à tous!

Abonnez vous aux articles du blog!